Tu l’as peut-être suivi sur Instagram ou sur Facebook, une chèvre s’est présentée un beau matin sur la terrasse sans que nous ne sachions quoi que ce soit d’elle.

Aller viens, je t’invite à en apprendre plus sur cette expérience extraordinaire et totalement inattendue.

Le regard franc et d’une infinie douceur, une curiosité piquée à vif à chaque action, à chaque bruit de la maison, notre jolie Chèvre Magique décide de s’approprier les lieux. Dès que nous avons le dos tourné, elle en profite pour entrer à l’intérieur de la maison. Au début, nous nous laissons totalement surprendre par sa rapidité et sa filouterie, ce qui fait qu’on retrouve mademoiselle dans des endroits improbables. Elle s’est même gentiment couchée sur le parquet de la petite pièce en mode tranquille Emile, « vous inquiétez pas les gars, j’prends pas de place, vous pouvez retourner à vos occupations ».

Sauf que nous ne sommes pas seuls à être surpris de son arrivée impromptue. D’autres occupants de la maison voient son intrusion d’un œil perplexe.

Et puis, une chèvre ça nécessite quand même quelques aménagements. Oui car les crottes et le pipi en veux-tu en voilà sur la terrasse, c’est bien mignon un temps mais il s’agit quand même de trouver une solution. D’ailleurs, elle a certainement un propriétaire qui la recherche. Aussi nous commençons nos investigations.

Ahaha mais je te disais en préambule que c’était une chèvre magique ! Et bien ce n’est pas pour rien. Ce joli amour a déjoué toutes mes tentatives pour trouver à qui elle appartenait. Et c’est maintenant que l’histoire prends une forme encore plus étonnante !

J’appelle en premier lieu la mairie car une initiative d’éco-pâturage a vu le jour non loin de chez nous pour éviter l’utilisation des phytosanitaires. La secrétaire me répond disons… avec tout le poids de son métier qui semble la gonfler au possible. « Ben qu’est-ce que vous voulez que je vous dise avec votre chèvre moi ! J’en sais rien. Puis l’éco-pâturage, ce sont des moutons. Donc je ne peux pas vous aider ».

Bon bon, tant pis j’ai d’autres tours dans mon sac. J’appelle alors tous les véto de la ville. Personne n’a réclamé la chèvre. J’appelle ensuite un ami qui est dans le domaine de la permaculture, qui s’occupe d’une belle association dans les jardins-terrasses et qui connait beaucoup de monde. Il n’a aucune idée de qui elle est. Je fais d’autres démarches qui n’aboutissent pas non plus.

Moyen motivée à ce qu’elle reparte, je laisse un peu tomber les recherches me disant que son propriétaire se manifestera peut-être de lui-même. Pendant ce temps, notre Chèvre Magique prend ces aises.

Les choses se compliquent un peu lorsqu’elle décide de sauter par la fenêtre !

Fort heureusement, elle l’a seulement fêlée mais elle n’est pas passée à travers. Elle se serait retrouvée 3 mètres plus bas dans le salon, affolée et au milieu des éclats de verre…

Et puis, au milieu de la semaine, il pleut des cordes et nous n’avons rien pour qu’elle se protège de la pluie. Du coup, je lui construis un abris de fortune avec la toile de mon barnum (ah ça sert d’être créatrice !^^) et je vais chercher de la paille chez le papa agriculteur d’une de mes plus chère amie.

Nous ne pouvons plus continuer comme ça, il faut prendre une décision ! Soit nous la gardons et nous lui construisons une bergerie, soit nous retrouvons son propriétaire. Personnellement, la première option m’allait bien mais il vrai que ç’aurait compliqué pas mal de choses dans nos vies et que le terrain s’y prêtait peu.

Je lance cette fois une annonce sur Facebook et je reçois l’appel dans l’heure qui suit d’un homme qui travaille pour la Ville et qui me dit « c’est notre chèvre ! Elle s’est enfuie avec les moutons l’autre jour, elle fait partie de l’éco-pâturage ! »

Mouahaha, nan mais c’est sérieux ? ça a été mon premier coup de fil, le premier appel que j’ai passé !

Puis en papotant un peu plus, j’apprends que l’éleveur de notre Chèvre Magique l’a amenée au printemps avec… le fameux ami « permaculteur » !!! Qui n’a absolument pas fait le lien !

Alors franchement tu y crois à ça ? Moi non ! Je pense que c’est elle qui a tout manigancé ^^ Elle avait décidé que c’était sa nouvelle maison, fin de l’histoire.

D’ailleurs, elle est même devenue copine avec Oups. Elle a de la ressource la petite !

Les agents de la Ville ont alors fait une tentative pour la récupérer mais… mouahaha ! Elle a volé de terrasse en terrasse. On aurait cru qu’elle avait des ailes ! Et elle est directement venue se blottir devant la véranda, son lieu fétiche.

Finalement l’éleveur est venu la rechercher quelques jours plus tard. Tout s’est passé dans le calme mais je t’avoue avoir ressenti une peine sans pareille, beaucoup de regret et de culpabilité à l’idée de ne pas l’avoir gardée (l’éleveur nous l’a proposé) et de la tristesse de la savoir seule avec les moutons alors qu’elle VOULAIT rester ici. De plus, elle avait une compagne, une autre petite chèvre qui elle, n’a jamais redonné signe de vie…

Néanmoins notre jolie Chèvre Magique avait plein de choses à nous apprendre et elle a été l’initiatrice de grands changements dans nos vies.

Ainsi, ça a été 8 jours absolument incroyables, gorgés de sérotonine et de magie. 8 jours que je n’oublierai jamais.

Cette magie, elle fait partie inhérente de la vie. Et c’est d’un peu d’elle que je souhaite te transmettre à travers mes créations et mon univers.

Réintégrer la magie dans sa vie, suivre les énergies du moment dans la fluidité, ne plus lutter et vouloir contrôler sa vie, ça permet de vivre une vie merveilleuse et remplie d’aventures.

C’est dans cet esprit que je crée mes bijoux et mes trouvailles inattendues, dans mon atelier, niché dans un petit coin de paradis.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *