La Tourmaline Rose

Un beau jour, sur la planète Terre, un groupe de femmes s’éveilla en pleine forêt. Elles se regardèrent, étonnées. Aucune ne savait pourquoi elles se trouvaient là ni comment elles étaient arrivées au milieu de ces beaux arbres majestueux. Mais au fond d’elles-mêmes, elles étaient sereines, prêtent à écouter  et à cueillir les fleurs de la vie…

« Bonjour, je suis Aria et je vous trouve extrêmement belle », se lança la jeune fille timide.

« Bonjour Aria, je te remercie grandement pour ce compliment. Moi je suis Eve » répondit avec assurance et douceur la femme aux cheveux longs.  « Tes mots me touchent mais je suis attristée. Tu sembles ne pas voir cette beauté en toi »

« Oh mais moi j’ai de vilains grains de beauté sur les épaules et mon cou est trop petit. Même mon nez est tordu et mes jambes… »

« De quoi me parles-tu ? » la coupa gentiment Eve. « As-tu regardé ton âme ? Non pas avec tes yeux mais avec ton cœur ? Tu cherches la beauté au mauvais endroit et tu seras toujours déçue de toi-même car la matière n’est qu’une illusion. Regarde ! »

Eve sortit de sa longue robe en velours rouge, une pierre rose magnifique.

« Ceci est une tourmaline » expliqua Eve, « que vois-tu ? »

Aria hésita.

« Je vois… je vois de multiples nuances de couleurs » commença t’elle.

« Très bien, et encore ? » encouragea Eve d’une voix calme, « regarde à travers la pierre ».

Aria ne comprit d’abord pas ce que voulait dire cette femme mystérieuse. Mais elle se mit tout de même à fixer la pierre. Soudainement, son champ de vision se brouilla, une vague de chaleur l’entraina encore plus profondément dans les méandres de ces roses sans cesse différents. Elle avait l’impression de tourner dans tous les sens et une envie intense de rire la prit. Elle se sentait joyeuse, au chaud, dans un état de bien-être total. Elle sentait l’amour irradier partout autour d’elle.

« Wahou, c’est incroyable ! Qu’est-ce que c’est ? » S’enquit t-elle avec ardeur.

« Grâce à cette pierre, tu viens d’avoir accès ce que très peu d’humains découvrent dans leur vie : qui ils sont ! C’est ton âme, pure de toute matière, que tu as contactée. C’est pour cette raison que tu t’es sentie aussi bien » expliqua en souriant Eve. « Alors, te trouves-tu toujours aussi peu jolie ? »

« Je ne savais pas que les humains étaient aussi beaux… » songea Aria à voix haute.

« Ils le sont. Et pour que tu n’oublies pas, je t’offre cette pierre. La tourmaline a bien compris comment l’amour fonctionne. Si tu ne t’aimes pas toi-même, tu ne pourras pas aimer les autres et être aimé d’autrui. Propage ce message, ce n’est pas une simple idée, c’est une loi !

« Je le ferai ! » promit Aria.

« Et ne t’inquiète pas » reprit Eve, « Quand de gros nuages sombres apparaitront devant toi, la tourmaline t’aidera à dissiper la douleur émotionnelle. Elle prônera la paix et la relaxation dans ton cœur et tu développeras sagesse et compassion envers toi-même et envers autrui.

Aria et Eve s’assirent sur la mousse tiède de ce début d’après-midi et contemplèrent de nouveau la pierre ainsi que les autres femmes présentes. Quelle beauté toute cette diversité de corps, de peaux, de cheveux, de courbes, de sourires… !