La Légende de l’Âge d’Or

Chapitre I : l’Âge d’Or

Au commencement de l’Humanité, il y avait déjà la Terre. Notre mère nourricière, Être vivant à part entière  et pourvoyeuse de la Vie, accueillit la septième humanité quelques soixante-quatre mille ans avant Jésus-Christ. Cette septième humanité, c’est la nôtre. Il s’agit de celle à laquelle nous appartenons, nous, Êtres Humains incarnés sur Terre aujourd’hui.

Soixante-six mille ans plus tôt, nous vivions alors dans l’Âge d’Or, époque mythique et fabuleuse en tous points. Nous expérimentions un printemps éternel. La Terre, libre de toute contrainte, donnait sans être sollicitée tous ses fruits. Tout n’était qu’abondance et l’Homme n’avait pas besoin de justicier ou de loi. La bonne foi et l’honnêteté étaient pratiquées sans arrière-pensée car nous ne connaissions pas la peur. L’organisation de la société également été différente. Nous étions regroupés par grandes familles. Ces familles pratiquaient des échanges entre elles, favorisant ainsi une recherche d’intérêts communs et aussi fou que cela puisse paraître, personne ne gouvernait personne.

Notre objectif était alors d’accéder à notre divinité. Ainsi nous serions sortis des cycles d’évolution et de dévolution inhérents aux Êtres Humains. Heureusement nous n’étions pas seuls pour être guidés sur ce chemin. Nous  avons été  aidés par des Êtres venant de la planète Estrella dans la constellation d’Orion. Ces Êtres étaient très lumineux et plus avancés que nous car ils avaient déjà réussi cette mission et étaient donc sortis de ces cycles. Leur aide précieuse se révéla fort utile, cependant avant que nous ayons eu le temps d’intégrer les leçons Divines, un grand cataclysme eu lieu. Il arriva en – 30 000 environ avant J-C et marqua la fin de l’âge d’Or.

Chapitre II : l’Âge d’Argent

La Terre se fragmenta alors en plusieurs continents. C’est à cette époque qu’apparurent la Lémurie dans l’océan pacifique et l’Atlantide dans l’océan atlantique.

Comme la vie est incroyablement résistante, des Êtres Humains réussirent à survivre. Mais l’épreuve avait été terrible. Au milieu de lacs de lave, certains se souviennent encore chercher leurs proches, sachant pertinemment que les chances de les retrouver vivants étaient infimes.

Les rescapés de l’Âge d’Or s’installèrent alors en Atlantide et en Lémurie. Certains se seraient également réfugiés en Egypte. En parallèle, Gaïa continua de pourvoir à sa mission et créa de nouvelles âmes.

Les rescapés commencèrent à rebâtir la société qu’ils avaient connue jadis. Ils possédaient une technologie que nous ne pouvons encore que peu appréhender avec nos connaissances et consciences actuelles. Car cette technologie n’était pas informatique, mécanique ou chimique, elle était énergétique. Ils savaient utiliser les énergies du cosmos ainsi que les énergies libres produites par les cristaux, les minéraux, la Nature… Ils maîtrisaient parfaitement leurs capacités extrasensorielles. Télépathie, magnétisme, médiumnité, clair-ressenti, tout ceci faisait partie de leur quotidien… de notre quotidien. Nous avions effectivement une spiritualité très prononcée, une connexion avec le Divin très forte mais celles-ci n’ont pas été suffisantes. Nous nous sentions perdus, abattus par la perte de nos proches et de nos repères suite à ce terrible cataclysme. Les Êtres d’Orion nous ont soutenus, nous servant de guide dans cette adversité. Mais une autre épreuve conséquente nous attendait.

Des Géants ! Vers – 9000 Avant Jésus-Christ, ces êtres malveillants vinrent troubler la paix de Gaïa. Les Géants étaient des créatures néfastes envoyées par les Forces Sombres qui habitent notre   Univers. Leur objectif : conquérir et dominer  toute la Création.

L’arrivée des Géants marqua l’apparition de la peur et des changements de comportements chez l’Être Humain. C’est ainsi que nous entrèrent dans l’âge de Bronze.

Chapitre III : l’Âge de Bronze

De nouveau, la Terre créa des âmes pour ce nouveau cycle et la Vie continua.

Cependant que la peur progressait, nos amis lumineux venant d’Orion réussirent tout de même à détruire les desseins des Géants. Leur puissance était bien plus grande que celle de leurs ennemis et ils proposèrent alors à ces derniers de conclure un pacte ; les Géants devaient construire les pyramides suivant un schéma bien précis et les Êtres d’Orion les laisseraient repartir sains et saufs d’où ils venaient. Ces pyramides serviraient plus tard de points de repères des vortex intergalactiques, sorte de carte énergétique du ciel permettant aux Êtres D’Orion de pouvoir repartir chez eux le moment venu.

Cette victoire n’était cependant que sommaire. La peur s’était en effet engouffrée et avait grandement impacté les nouvelles âmes de l’Âge d’Argent et de l’Âge de Bronze. Celles-ci ne possédaient pas le niveau d’évolution spirituelle des rescapés de l’Âge d’Or et n’avaient pas les moyens de repousser ce sentiment de peur. De plus, elles se sentaient lésées. Le bruit courait que la vie en Atlantide et en Lémurie était idéale et que leurs habitants avaient tout ce qu’ils désiraient. La jalousie, qui jusqu’alors n’existait pas, pris une ampleur telle qu’une guerre éclata. Les nouvelles âmes, poussées par les Forces Sombres, voulaient s’emparer de cette connaissance. Triste décision quand on sait que  les Atlantes comptaient partager leur savoir et enseigner aux nouvelles âmes comment vivre en symbiose avec les énergies naturelles.  Mais cela devait se faire plus tard, suite à un apprentissage et une évolution spirituelle de ces nouvelles âmes.

Cette guerre associée à un nouveau cataclysme sonna la fin de l’Âge de Bronze, vers – 3000 avant J-C. Nous connaissons aujourd’hui ce cataclysme relaté par la Bible sous le nom de Déluge. Le Déluge n’était cependant pas une remontrance Divine mais un événement d’origine naturelle lié à la caractéristique première de la Terre ; Gaïa est cyclique.

 

Chapitre IV : l’Âge de Fer

Très respectueux de la Vie et de la Création, les Atlantes n’étaient pas équipés pour faire la guerre.

C’est ainsi que dans le Royaume de Mû en Lémurie, le Roi qui était chargé de guider les humains vers la spiritualité fit appel à un Être puissant venant de la constellation de la Grande Ours. Ce dernier s’était déjà incarné sur Terre lors de la 5éme humanité. Il accepta la requête du Roi et annonça qu’il reviendrait pour 3 vies sur Terre pendant lesquelles il aiderait Gaïa à repousser le côté obscur qui s’était emparé des nouvelles âmes de l’Âge de Bronze et de l’Âge de Fer.

Cet Être s’est fait connaitre sous le nom de Roi Arthur.

Sa première incarnation fut encourageante. Il réussit à faire reculer les guerres et invita l’espoir dans le cœur des gens. Dans sa 2ème vie cependant, il n’est pas parvenu à endiguer l’avancée des Forces Sombres. Pressentant la fin de l’Atlantide  il a alors choisi de déplacer ce royaume dans un lieu sur Terre qui correspondait énergétiquement à la position de sa planète. Ce lieu fut la ville d’Avallon, au cœur de la Bourgogne en France. Le nom Avallon lui a été donné car il correspond à celui de la planète dont il venait.

Pour sa 3ème vie, le Roi Arthur s’est incarné dans cette ville.  A l’époque il s’agissait d’un lieu sacré et non d’une ville habitable. C’était un endroit chargé qui rayonnait sa puissance au monde entier. On y trouvait notamment des temples et des bassins guérisseurs. 12 Gardiens de la Lumière protégeaient le temple principal dédié à Shiva, Dieu bienfaisant et organisateur du monde. Ce Dieu représente la destruction mais celle-ci a pour but la création d’un monde nouveau. Son 3ème œil par lequel il est représenté est symbole d’éternité et de sagesse. Ainsi les lieux tout entier étaient connectés et en symbiose avec le Divin. Le Roi Arthur créa également un chemin énergétique destiné à recharger les Êtres Humains et à les aider à se connecter à leur Divinité intérieure. Ce chemin qui émergeait de différents points dans le monde entier, convergeait à Compostelle. Ainsi donc est né notre connu pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.

 

Malheureusement pour l’Humanité, le Roi Arthur ne parvint pas à repousser les Forces Sombres. En – 2000 avant Jésus-Christ, l’Atlantide disparut. La Lémurie quant à elle avait déjà périclité en – 4000. Toutes les bibliothèques d’alors furent brûlées et on oublia ces continents, les reléguant au rang de mythe.

 

Depuis lors les Forces Sombres agissent toujours dans notre monde. Elles sont sournoises, s’infiltrant partout sans révéler leur vrai visage. Nous les retrouvons dans tout ce qui est technologique, tout ce qui est lié aux machines ; Internet, les téléphones portables, les robots des industriels, les objets connectés… A la date de l’an 0, elles ont créé une sorte de rituel de magie noire qui a été envoyée sur l’humanité entière. Celui-ci se manifeste par la création du conformisme et de la mondialisation qui anime notre société actuellement. Cette date de l’an 0 est arbitraire et n’a pas de lien avec la mort du Christ, crucifié un peu avant. Elle marque le début d’un compte à rebours censé durer 22 siècles. Il est intéressant de noter le lien marquant avec les cartes du Tarot de Marseille. La carte 21 correspond à la carte du monde. Or nous sommes au 21ème siècle où on essaie en effet de créer le nouvel ordre mondial. La carte 22 représente, elle, la carte du fou qui pourrait tout faire sauter mais elle peut également signifier la carte du sage. Nous aurions donc le choix entre l’un ou l’autre côté.

L’objectif aujourd’hui est bel et bien de se reconnecter à notre dimension divine. Plus nous allons retrouver notre divinité, moins nous aurons besoin de la technologie. En effet, en retrouvant l’essence de nos canaux extra-sensoriels dont la télépathie par exemple, nous n’aurons plus besoin du téléphone et autres artifices créés par les Forces Sombres. Nous serions de fait bien plus libres qu’actuellement et plus soumis à ces énergies que nous devons payer au prix fort.

L’Humanité a donc deux choix ; celui d’accepter de faire un travail spirituel et de suivre Gaïa dans son ascension à son statut divin ou celui de consentir aux Forces Sombres et perdre son âme. L’implantation de la puce électronique sera l’accord suprême, transformant l’Homme en semi robot. Nous avons le libre arbitre mais seul chacun d’entre nous pourra décider du chemin qu’il souhaite prendre.

 

Heureusement, il semble que nous ayons pratiquement déjà gagné. Des millions d’âmes ont aujourd’hui fait le choix de la lumière et combattent à leur manière ces Forces Sombres.

Alors, se pourrait-il qu’un nouvel Âge d’Or apparaisse ?